//Stratégie marketing / Bad Buzz : Ces marques qui sortent des fausses rumeurs pour créer le buzz.

Stratégie marketing / Bad Buzz : Ces marques qui sortent des fausses rumeurs pour créer le buzz.

Pour promouvoir leur réputation ainsi que leur popularité, les marques enchainent les campagnes publicitaires, affichage dans les rues, sur les transports en communs, passage à la télévision… Tous les moyens sont bons pour se faire connaitre et se faire adopter par les consommateurs. Mais, une stratégie marketing se démarque des autres, créer le buzz. Les retombées sont immédiates, le coût est moindre, et la marque réalise un véritable impact. Une stratégie de marketing virale est gagnante pour toutes les entreprises qui l’ont utilisé via les réseaux sociaux, le meilleur moyen pour la diffusion rapide d’un message.

Un buzz mal orchestré donne vite lieu à un Bad buzz. Attribué à une mauvaise réception du message de la part des consommateurs, lancé par des rumeurs ou faits réels, le Bad buzz nuit à la réputation de la marque et génère des crises. Si à première vu, le Bad Buzz représente le pire cauchemar des marques qui tentent à tout prix de s’en tenir à l’écart, certains en revanche, friands de risques et de buzz marketing n’hésitent pas à s’y frotter.

Societe-Marketing.com a choisi aujourd’hui de se pencher sur ces marques qui ont réussi à créer le buzz en misant double grâce au Bad Buzz. Comment fonctionne un Bad Buzz orchestré ? Quelles sont ces marques qui ont pris le risque? Comment ces marques ont elles réussi à transformer ce Bad Buzz en stratégie de marketing viral ?

  1. Lancement d’une fausse rumeur pour un vrai buzz

Créer de l’indignation, susciter de la colère ou une émotion négative chez les récepteurs du message est le but recherché des marques lançant des fausses rumeurs à leur sujet. Ainsi, un internaute en colère ou choqué la dénoncera et la repartagera donnant ainsi à cette information une visibilité grandissante au fil des partages. Pour comprendre cette stratégie paradoxale, il faut comprendre la réflexion de ces marques : « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! ». Dans cette stratégie marketing de fausse rumeur, le risque à prendre est énorme car contrairement à une publicité qui peut n’avoir aucun impact, cette stratégie est quitte ou double.

  1. Info viral ? La maladie du web se propage

Des réseaux sociaux au journal télévisé, personne n’est mis à l’écart, tous partagent cette information choquante. La stratégie prend forme, maintenant que la marque est au cœur de toutes les polémiques, le plus dur reste à faire, retourner la situation en sa faveur.

  1. Finir par un coup de théâtre

L’enjeu principal de cette stratégie est évidemment d’en ressortir gagnant. Le retournement de situation est donc le moment crucial ou le moindre faux pas pourrait être fatal.

 

Carambar et Mikado, deux géants qui ont réussi à la perfection leur Bad Buzz orchestré

Carambar met fin à ses blaguesBad buzz

En début 2013, la marque annonce officiellement la fin de la publication de ses blagues dans les emballages. La nouvelle prend vite, les internautes s’indignent, la déception que provoque la nouvelle est générale, on en parle dans tous les journaux télévisés, certains en viennent à mettre en place une pétition. Une fois le Bad buzz installé, Carambar annonce finalement que cette nouvelle n’était rien d’autre qu’une petite blague pour le 1er Avril.

Un Bad Buzz tout en honneur de la marque qui a boosté sa notoriété, l’expression de l’attachement des consommateurs et évidement son chiffre d’affaire. Les ventes ont doublé a cette période, la clientèle de Carambar a dévalisé par cartons les magasins afin de stocker les dernier carambars marrants.

Mikado sans chocolat

En 2015, c’est Mikado qui s’est lancé dans ce jeu dangereux en annonçant un nouveau produit, des Mikados stick : des mikados sans chocolat !

Pour faire croire à la supercherie qui durera plusieurs mois, Mikado met tout en place, quitte à perdre quelques-uns de ses consommateurs. Une campagne publicitaire annonçant le nouveau produit, spots publicitaires qui circulent sur le net, le Bad Buzz prend forme. Un nouveau hashtag est lancé sur twitter : #LeMikadoSansChocolatCestAussiConQue, les critiques et les moqueries fusent, Mikado se prend au jeu en répondant aux remarques des internautes.

Le community manager de Mikado se donne une joie en répondant à tous ces internautes.

(Cliquez sur l’image.)

 

Après plusieurs mois de polémique, Mikado introduit le fameux produit pour lequel tout ce Bad Buzz a été orchestré.

Une réussite 100% Mikado.

 

By |2018-01-25T13:26:34+00:0021 mars 2016 |Non classé|

Leave A Comment